Laurier rose éclatant

Berce la ruelle touristique

Et les petites boutiques chaleureuses

Dans lesquelles je m'invite

Afin de bien me procurer

Un petit souvenir pour lui.

L'odeur du sable s'approche

Et les fleurs du Laurier dansent,

Sur le chemin de Ghisonaccia

 

Les Lauriers de Ghisonaccia

Perdue dans les virages

J'écoute le sifflement de la montagne

Le chant de l'air frais...

Musique et eaux douces,

Tombant sur les rochers bruns

Du village de L'Ospédale.

Cité incrustée dans la roche

Cachant tes ruines les plus anciennes

Tu nettoies tes falaises sauvages

De forêts et de lacs inouïs

Et tu ensorcelles tes voyageurs

Derrière une terre pure

Une terre Corse

La cité de L'Ospédale

Un jour je suis née, depuis j'improvise.

L.P

Site officiel

  • w-facebook
  • w-tbird